Tel ce chien errant.

Ma pensée, mes sentiments que je partage avec vous

Tel ce chien errant.

Par Sergio de Rosemont

En ce moment où j’étends ces lignes sur ce papier, je me sens comme ce chien errant.

Ce chien errant cherchant un soulagement à ce vide, à cette absence de sa compagne décédée qui lui broie l’âme.

Oui ce chien errant sait qu’aucune douleur n’est aussi atroce que celle qui vous déchire l’âme comme un rasoir mal affûté.

Ce chien errant errant dans les rues, les parcs et les cafés de cette société déshumanisante.

Ce chien erre espérant la rencontre d’une nouvelle âme soeur question de rendre sa propre existence plus heureuse, moins tortureuse.

Hélas, parfois lorsqu’il croit avoir trouvé l’âme soeur qui pourrait exorciser ce trou, cette absence ce manque dû au décès , cette âme soeur avec qui il pourrait recommencer sa vie, il se rend compte que ce n’était qu’un faux espoir qui lui rappel encore plus fort cette perte, cette absence.

Le soir fréquemment il lui arrive de hurler mais hélas personne n’est là pour lui répondre à part la lune.

Oui en reposant ma plume, je me sens toujours,…. comme ce chien errant !

Publicités

A propos sergiorosemont

Militant actif de Québec solidaire, socialiste indépendantiste
Cet article a été publié dans Poésie, Sur ma conjointe décédée. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s