Pourquoi voter pour Projet Montréal ?

Voici ma réflexion citoyenne que je partage avec vous montréalaisEs :

Pourquoi voter pour Projet Montréal ?

Par Sergio de Rosemont

Pourquoi voter pour Projet Montréal ?

Par ce que présentement Montréal, oui Montréal notre ville est au prise avec un cancer politico-social qui s’appel « Équipe Denis Coderre ».

Un cancer se nourrissant du populisme.

« Équipe Denis Coderre » qui tel un cancer s’est déclaré, s’est fait connaître spontanément peu avant la dernière élection.

« Équipe Denis Coderre » un parti qui n’a pas de chef, non « Équipe Denis Coderre » a un BOSS !

Avec l« Équipe Denis Coderre » vous n’avez pas besoin de réfléchir, le BOSS vous dit quoi penser, quoi aimer et ce qui est supposément bon pour nous !

L« Équipe Denis Coderre » est un cancer politique jouant non seulement dans le populisme mais aussi dans l’improvisation.

Comment pourrait-il en être autrement avec un parti politique créé spontanément avant l’élection simplement pour satisfaire le fantasme de Monsieur Denis Coderre de devenir le BOSS de Montréal ?

Un parti qui n’a pas de programme politique est condamné à l’improvisation !

Pourquoi voter pour Projet Montréal ?

Par ce que Projet Montréal est le seul antidote crédible contre ce cancer politico-social et que Valérie Plante est celle qui a la capacité de nous redonner ce goût du changement et redonner cette ville de Montréal aux montréalaisEs.

J’aimerais vous proposer un projet collectif :

Celui de reprendre le goût du changement, débarrassons-nous de ce cancer de populisme que représente l« ÉQUIPE DENIS CODERRE ».

Mettons à notre agenda la date du 5 novembre 2017.

Oui le 5 novembre 2017 sortons Denis Coderre et son équipe de l’hôtel de ville et des arrondissements.

Le 5 novembre 2017 faisons en sorte que les mots « Équipe Denis Coderre » deviennent qu’un mauvais souvenir du passé à oublier et qu’enfin que le 6 novembre 2017 que nous puissions commencer à penser à progresser.

MontréalaisEs rappelons-nous lors du « Camp pour le droit au logement du FRAPRU » le 21 mai 2015, que fut la réaction, la décision de Monsieur Denis Coderre ?

D’ordonner à la SPVM le démantèlement du camps d’une façon assez impérative sans aucune tolérance, assez spécial pour un maire qui se prétend être pour le logement social n’est-ce pas ?

Si Denis Coderre aurait été vraiment pour le logement social il n’aurait pas agit de la sorte.

Pensez-y, vous avez un camp du FRAPRU un organisme qui milite pour plus de logements sociaux.

À ce camps vous aviez le personnel de la permanence du FRAPRU ainsi que des représentantEs de tous les comités logement de Montréal à la même place.

Donc si vous êtes maire de Montréal et que vous êtes sincèrement pour le logement social, vous n’ordonnez pas le démantèlement de ce camp.

Au contraire vous vous rendez en tant que maire à ce camps et avec les militantEs sur place vous regardez ce que vous pouvez faire en tant qu’administration municipale afin d’améliorer la situation et faire en sorte qui se réé plus de logements sociaux.

N’oublions pas que 25 000 ménages sont en attente d’un HLM; – 102 500 ménages paient plus de la moitié de leurs revenus pour se loger.

La problématique de l’itinérance est en hausse et pourtant Denis Coderre n’est pas l’ami des plus démuniEs de notre ville, un maire qui a préféré mettre 40 millions pour illuminer le pont Jacques Cartier mais qui investi que des miettes pour combattre l’itinérance.

Monsieur Denis Coderre ne semble pas comprendre que la priorité c’est pas un tunnel gonflable géant sur la Ste-Catherine ou des bancs de granit sur le Mont-Royal mais bien le logement social !

Et que dire du respect de l« ÉQUIPE DENIS CODERRE » envers les citoyenNes de Montréal ?

Vous vous souvenez du Grand Prix de F.E. de Montréal (Formule électrique) ?

Le seul Grand Prix de F.E. où c’est les contribuables qui ont dû payer et où les résidentEs du secteur du circuit ont été enclavéEs.

Dites-moi vous vous rappelez ?

Oui Ce 5 novembre 2017 sortons Denis Coderre et son équipe de l’hôtel de ville et des arrondissements.

Sortir Denis Coderre et son équipe de l’hôtel de ville et des arrondissements ce n’est pas un luxe, c’est une nécessité, la priorité !

Publicités

A propos sergiorosemont

Militant actif de Québec solidaire, socialiste indépendantiste
Cet article a été publié dans À travers la Société, Politique Municipale. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s