Souvent nous avons l’impression que la solitude

Mon poème, ma pensée que je partage avec vous.

Souvent nous avons l’impression que la solitude

Par Sergio de Rosemont

Souvent nous avons l’impressions que la solitude est plus tolérable dans cette foule, cette société que seul tout seul.

Ce n’est qu’une illusion.

Une illusion qui peut en devenir douloureuse.

Comme une mer infinie de solitude.

Une mer qui est le plus insupportable lorsqu’elle est calme.

D’un calme funéraire.

Une mer donc même l’eau peut parfois en devenir toxique.

Dans cette chaloupe, dans cette mer trop calme et fade avec comme seule compagne cette Folitude.

Cette mer où le temps parfois ne semble plus être où chaque seconde semble être des heures qui vous déchirent l’âme.

Oui cette illusion est comme cette mer toxique qui vous brûle dans les entrailles comme un acide sulfurique.

Mais cette illusion peut aussi être comme une pleine aride à l’infini où à part ces vents de sable, rien ne se passe.

Un vent de sable qui vous se l’âme comme un papier sablé grossier.

Une pleine à vous donner le goût de monter ces Chevaux de la Terreur en espérant qu’ils vous sortent de cette solitude assassine et qu’ils vous éloignent de cette Folitude.

Cette Folitude, cette compagne tant cruelle.

Publicités

A propos sergiorosemont

Militant actif de Québec solidaire, socialiste indépendantiste
Cet article a été publié dans À travers la Société, Poésie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s